Les coquines françaises se masturbent nue en direct de leur webcam

Fantasme, réalité et notre propre monde privé.

Elle était dans un mauvais mariage depuis l'âge de 17 ans. Nous étions au début de la quarantaine, à la fin de la trentaine. Elle prétendait n'avoir eu de relations sexuelles qu'avec son mari dans sa vie. C'est cette femme qui est la maîtresse dans toutes mes histoires. Il m'a fallu un certain temps, mais je savais qu'avec de l'attention et de la flatterie, j'arriverais à enlever ces vêtements de ce corps fantastique qu'elle cachait derrière sa morne garde-robe que son mari lui demandait de porter. 

Je n'entrerai pas dans les détails de cette partie, mais elle avait un cul et des jambes fantastiques qui allaient au paradis et, en gros, de petits seins. Je me souviens qu'après environ un an d'amitié avec elle, nous avons développé la capacité de nous parler franchement et elle a proposé de nous rencontrer tant que nous gardions le secret. Nous nous sommes rencontrés, elle était bien habillée et elle voulait conduire dans un endroit privé. Quand nous sommes arrivés, elle nous a dit : "Eh bien, sors ta bite, j'ai envie de la sucer depuis longtemps". J'ai baissé mon pantalon, elle s'est penchée et a baissé son pantalon et j'ai commencé à lui frotter le cul en lui disant "wow, ça a l'air mieux que ce que j'imaginais et j'ai commencé à lui doigter le cul". Je n'ai même pas eu besoin de baisser mon pantalon pour l'entourer, alors inutile de dire que j'étais dur comme une brique. Elle a commencé à bouger de haut en bas et quand je lui ai dit que je me préparais à jouir, elle a commencé à faire du bruit et à sucer plus fort et plus vite ! Sa chatte dégoulinait le long de ses jambes ! Quand elle a commencé à avaler mon sperme, elle s'est mise à jouir. La première fois que je l'ai penchée pour la baiser, elle m'a dit : "Je suis déjà venue une fois en pensant à ce que quelque chose d'aussi gros va me faire, au début je n'allais pas te laisser me baiser mais j'ai fantasmé à ce sujet. Dan ne mesure que 10 cm, alors que tu en mesures environ 30cm.
Inutile de dire que j'ai remué ma bite dans sa chatte serrée et que je l'ai allongée lentement et facilement, puis j'ai commencé à l'enterrer jusqu'à ce que je commence à jouir. Elle a toujours voulu l'avoir dans la gorge. Plusieurs jours plus tard, elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas marcher correctement pendant 2 ou 3 jours et elle pense que Dan le sait.
Bref, après ce moment, elle semblait avoir une envie folle de sexe. Je lui ai toujours dit à quel point son corps était un tueur. Parfois, alors qu'elle me donnait des coups de tête, j'utilisais son vibromasseur sur elle en lui disant "imagine quelqu'un, n'importe qui qui te vient à l'esprit, te baisant pendant que tu me suces". Au début, elle a agi comme si elle en était rebutée, mais nous avons commencé à avoir des relations sexuelles géniales. 
Une fois, je lui ai demandé comment elle se sentirait si je montrais à une amie quelques-unes de ses parties nues. Elle m'a répondu de façon évasive : "Je suppose que si tu veux, mais je ne pense pas que les gens vont penser que je suis aussi sexy que toi". Elle me disait que son mari était jaloux et je me souviens lui avoir dit une fois : "Je suis si fière de ton corps que je laisserais 13 mecs s'aligner et se branler sur toi ! Elle m'a dit "wow !...tu es fier de moi !" 

 

Pendant cette rencontre, j'ai envoyé une de ses photos à un ami. Sa réponse a été "putain c'est un beau cul, laisse-moi voir ses nichons". Je lui ai montré sa réponse et elle voulait savoir s'il était "sexy". Je lui ai assuré qu'il l'était et j'ai ajouté que d'après ce dont lui et moi avions parlé avant, il a aussi une bite de bonne taille. Il a aussi eu beaucoup de femmes. Je lui ai montré une photo de lui et elle m'a dit : "Eh bien, il est beau". Je lui ai dit de poser pour que je puisse lui envoyer ce qu'il voulait et elle s'est fièrement levée en s'exposant de face et a posé comme un mannequin !  Je savais qu'elle le sentait ! Il m'a répondu par un "oui, bon sang !". Elle était impatiente de voir sa réponse. Elle avait toujours dit "rien de tel n'arrivera jamais mais je peux fantasmer, nous le faisons tous". J'ai commencé à dire des choses comme "imagine ce que ça serait de sucer ma bite et qu'il te frappe par derrière !" Elle m'a répondu : "NON, il n'entrera pas en moi, je préfère le sucer et vous me baiser." Ce à quoi j'ai répondu : "J'aimerais voir le plaisir dans tes yeux quand tu me suces et qu'il te martèle la chatte par derrière... ou tu préfères t'agenouiller devant nous et nous sucer la bite à tour de rôle ?" Je lui ai demandé : "Tu veux bien au moins le laisser se branler et avaler son sperme pendant que je te baise ?" Une fois de plus, elle a fait comme si elle n'était pas prête à le faire. Je lui ai assuré que c'était pour son plaisir. Je lui ai assuré que je ne lui mettrais pas la pression et j'ai fini par envoyer ses photos à trois autres gars et elle n'en revenait pas de leurs réponses. Ils ont tous adoré son cul ! Elle a dit : "Je me demande à quoi ressemble sa bite. J'espère qu'elle n'est pas petite". Elle était accrochée ! J'ai envoyé son numéro à Andy par SMS et je lui ai dit ce qu'elle avait dit. Quelques minutes plus tard, il m'a envoyé une photo de sa bite et m'a dit : "Tu vas la voir quand même". Je lui ai montré et lui ai demandé ce qu'elle en pensait. Elle a dit "wow !... elle a l'air de faire la même taille que toi ! Je n'aurais jamais pensé en voir une de moins et en avoir deux aussi grosses. C'est une belle bite !" J'ai dit : "Imagine combien les DEUX d'entre nous pourraient te faire jouir !" Elle a dit, "Ouais, ça ferait presque 60cm de bite !" On a fait l'amour avant de partir. Elle voulait me sucer et je lui ai mis son gode et elle m'a dit : "Je vais imaginer que ton amie me baise pendant que je te taille une pipe." On a installé le téléphone et on l'a filmé.  Elle éjaculait tellement fort pendant l'amour que de la crème blanche coulait sur le lit alors qu'elle le prenait en levrette. 

Le lendemain soir, j'ai reçu un texto de sa part. Elle disait qu'elle avait fait un rêve humide à ce sujet. Elle disait qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à prendre la bite d'Andys.  Elle avait changé d'avis ! Elle m'a dit qu'elle était passée de rien, à le branler, à lui sucer la bite, mais ensuite elle m'a dit "Je ne peux pas me sortir de la tête le plaisir que ça me ferait de me faire baiser par deux grosses bites dures comme le roc, dont une complètement étrangère, en un jour... On verra comment ça se passe, mais tu sais comment je suis... J'espère que son sperme a bon goût parce que je suis tellement excitée à l'idée que j'aurai envie d'avaler sa charge aussi... Je sais que tu veux vraiment que je fasse ça aussi. En plus, après ça, j'ai pensé à te regarder baiser ton voisin. Peut-être qu'elle sera d'accord avec ça." Ouah ! J'étais en extase ! 

Quelques matins plus tard, Andy et moi sommes arrivés. Je lui avais envoyé un SMS avant pour qu'elle vienne. Elle est venue à la porte dans une tenue de chemise de pyjama mince. Elle a ouvert la porte, plutôt nerveuse, car ces mignons tétons traversaient son haut. J'étais déjà dur et je fuyais. Andy et moi sommes allés nous asseoir sur le canapé. Elle était allée dans la chambre, qui était très sombre, alors j'ai fait signe à Andy de me suivre. Elle était dans une chambre adjacente. Andy et moi nous sommes déshabillés. Quand elle est sortie avec la lumière allumée, elle nous a vus tous les deux nus... Elle est entrée entre nous et a commencé à se frotter sur moi pendant que je la caressais et Andy s'est joint à elle. Ses quatre mains la caressaient et lui caressaient tout le corps. Elle était si bouleversée qu'elle était presque paralysée. Elle a attrapé nos deux bites et a commencé à les masser en disant : "Bon sang, ce sont deux belles bites. Elle s'est agenouillée et a commencé à nous regarder en l'air pendant qu'elle nous caressait. Elle a sucé la mienne quelques fois, puis elle est passée à Andy. La bite d'Andy était à peu près de la même longueur que la mienne, peut-être un peu plus longue, mais plus mince, mais la tête était de la même taille que la mienne et elle était courbée vers le haut. La mienne est droite. Elle s'est levée, m'a poussé sur le lit, plié, les pieds encore sur le sol, a mis ses mains sur mes genoux, m'a regardé d'un air diabolique et m'a dit : "Tu es prêt, Andy ? Je veux que tu m'attrapes le cul et que tu me baises et quand tu es prêt à jouir, je le veux dans ma bouche !" Je me suis allongé et elle a commencé à me sucer la bite avec les yeux fixés sur la mienne tout le temps, Andy s'est approché, a attrapé ses hanches et lui a enfoncé sa bite dans le corps. Je pouvais voir que le regard qu'elle avait dans les yeux était de l'extase pure. Andy n'a pas perdu de temps pour se mettre au travail, il a commencé à la claquer, elle gémissait dès qu'il a attrapé son corps et commencé à la baiser. Chaque claquement qu'il lui donnait la poussait vers l'avant et j'avais chronométré chaque pompe que je lui donnais, je pouvais sentir ma bite descendre de plusieurs centimètres dans sa gorge. Le regard qu'elle avait dans les yeux était inestimable ! PLAISIR ! Elle gémissait sans cesse, et je pouvais voir le jus de chatte couler littéralement le long de ses jambes. C'est à peu près à ce moment-là que j'ai commencé à gémir et à lui tirer un coup dans la gorge, elle n'a jamais manqué un seul coup et l'a sucée à sec, comme toujours. Andy a commencé à crier presque "je vais jouir" et à pomper encore plus fort. Elle s'est levée, s'est retournée rapidement, s'est mise à genoux, s'est ouverte et a pris son poids dans la gorge aussi !

Classé dans : Non classé